Allaitement, et si papa prenait sa place ?

Tire lait

Près d’une jeune maman sur deux fait le choix d’allaiter son enfant. Que ce soit par soucis de proposer l’alimentation la plus naturelle possible à son bébé, pour créer une relation unique avec son bébé, pour avoir une maîtrise totale de repas de son enfant, par soucis d’économique ou par soucis pratique… les raisons de choisir l’allaitement sont nombreuses et sans aucun doute très bonne.

Pourtant, ce choix est parfois vécu avec difficultés par le papa qui peut se sentir exclu d’une relation trop souvent perçue comme exclusive entre la mère et son enfant. Pourtant il existe des solutions et de bonnes raisons de laisser sa place au papa dans l’allaitement.

Avez-vous pensé au tire-lait ?

Si vous avez choisi d’allaiter votre bébé, à n’en pas douter vous avez déjà entendu parler de tire lait. En vente ou en location, cet appareil vous permet, comme son nom l’indique, de tirer votre lait en quand vous le souhaitez. Vous pouvez ainsi faire des réserves de lait maternel que vous pourrez même conserver au congélateur.

Grâce à ce tire lait, le papa pourra donc trouver sa place dans l’alimentation de votre bébé. En effet, il pourra lui aussi donner le biberon à votre enfant et créer, lui aussi, cette relation intime. Vous lui offrirez ainsi une place qui ne vous sera plu exclusivement réservée.

Sachez qu’il existe de nombreux modèles de tire lait, manuel ou électrique, qui pourront répondre à vos besoins, à vos contraintes du quotidien, à votre vie personnelle et professionnelle.

De vrais avantages pour la maman !

Au-delà de la satisfaction du papa, intégrer ce dernier dans l’alimentation de bébé offrira également de réels avantages à la maman qui ne sera plus la seule donc dépendront les repas de l’enfant.

Ainsi, la jeune maman pourra reprendre plus sereinement ses activités personnelles (sorties, sports…) mais également ses activités professionnelles. Même chose pendant les nuits ! Le papa pourra également prendre son tour pour les biberons nocturnes.

Au-delà du papa, l’usage du tire lait permettra également de continuer à proposer à votre bébé du lait maternelle lorsqu’il sera en garde chez la nourrice ou à la crèche, mais aussi lorsqu’il sera chez ses grands-parents.

Ainsi, les papas peuvent également allaiter… ou presque !

Luttez contre le cholestérol avec la spiruline

Spiruline et Cholestérol

Depuis quelques années déjà, la spiruline est devenue LE complément alimentaire à la mode. Et pour cause, cette algue naturelle traditionnellement récoltée dans les lacs d’eau douce d’Afrique et d’Amérique du Sud possède des propriétés multiples, tant pour la beauté du corps que pour la santé de l’organisme. Sur ce dernier aspect, les bénéfices pour la santé sont eux-mêmes variés : effet anti-âge, lutte contre l’hypertension… et effet anti cholestérol. C’est sur ce cette dernière propriété de la spiruline que je vous propose d’en savoir plus.

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Avant même de parler spiruline, il me semble important de comprendre ce qu’est le cholestérol. Pour faire simple et en quelques mots, le cholestérol est un lipide sécrété naturellement par le foie (cholestérol organique) ou disponible dans notre alimentation et notamment dans les aliments d’origine animale (cholestérol alimentaire). Le cholestérol est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme.
Mais tout ne s’arrête pas là. Le cholestérol est transporté dans l’organisme par des lipoprotéines : d’une part les HDL qui acheminent le cholestérol vers le foie pour que l’excès soit éliminé ; et d’autre part les LDL qui acheminent le cholestérol vers les organes.
En matière de cholestérol, ce sont les seconds, LDL, qui posent problème. Lorsqu’ils sont en excès ils ont tendance à former des plaques et à boucher les artères. C’est alors que peuvent survenir les accidents cardio-vasculaires.

L’effet bénéfique de la spiruline sur le cholestérol

De récentes études ont montré un effet bénéfique d’une prise de spiruline d’environ 4,5 grammes par jours. Plus encore, l’arrêt de la cure de spiruline voyait le taux de mauvais cholestérol remonter. Mais comment expliquer cela ?
La propriété bénéfique de la spiruline sur le cholestérol serait dû à son effet sur la stimulation d’une enzyme, la lipoprotéine lipase, qui joue un rôle essentiel le métabolisme des triglycérides et des lipoprotéines. D’autres pistes évoquent un effet d’absorption digestive du cholestérol par la spiruline.
Mais globalement, les études n’ont pas une ampleur suffisante pour tirer des conclusions définitives. Quoi qu’il en soit, la spiruline a effectivement fait baisser le taux de mauvais cholestérol et amélioré le taux de bon cholestérol. Alors lorsque l’on connaît l’étendue des « pouvoirs » de la spiruline, pourquoi se priver ?